• Photo 1 : « Le crépuscule » de Michel-Ange – Fusain de 65 cm x 50 cm.
  • Photo 2 : Les appareils utilisés par MIG.
  • Photo 3 : Portrait de MIG.
  • Photo 4 : « David » de Michel-Ange – Fusain de 82 cm x 58 cm.

MIG Le Photographe

François GALLETTI est MIG.

D’abord enfant un brin explosif mais déjà doté d’une sensibilité différente de ses petits camarades, il réalisait ensuite à l’adolescence des dessins (voir les 2 exemples de fusain en photos 1 et 4, tous les 2 dessinés par MIG à l’âge de 15 ans) et des pastels, qui laissaient à penser que la voie des Beaux-arts lui était toute tracée.

Parallèlement à une 1ère carrière d’ingénieur électromécanicien, navigant comme officier supérieur à travers les mers et les océans, puis à une 2ème dans le secteur de la Défense navale*, dès 1980 il menait un parcours photographique, avec comme ligne directrice, la perception de ce 8ème art, devenu majeur dans notre civilisation.

* Ses travaux innovants dans la gestion des connaissances, au travers de ce qu’il avait nommé « Arbre de Décision Interactif – ADI », sont cités dans l’ouvrage « Le management des connaissances et des compétences en pratique » de Jean-Yves BÜCK – 2003.

Pour élargir encore ce parcours professionnel atypique, et parce qu’il voulait mieux connaître toutes les facettes de l’Entreprise (pour mieux l’assister), il passait en 2012 un Master 2 « Administration générale des Entreprises » en IAE à l’Université de Bretagne Occidentale de BREST.

Il est plus que probable que mes nombreuses campagnes sur les mers aient participé à me forger un regard très
particulier sur l’eau, devenant même ma « marque de fabrique », puisque ma spécialité est le travail sur la lumière et l’émotion qui se dégage du « reflet d’eau », rejoignant ainsi la vision du monde passé, présent et avenir des artistes-bâtisseurs, convaincus que « la lumière véhicule le message divin ».

MIG et ce 8ème art :

« La photographie est un art rigoureux : entre une très belle photo et une photo banale quelques dixièmes de seconde peuvent les séparer.

La photo doit surprendre, interpeller, provoquer le dialogue avec le spectateur et l’emmener sur de nouveaux horizons…

Le plus souvent notre système (œil et cerveau) d’analyse, de traitement et de stockage des informations ne fait qu’entrevoir les choses. Il n’a pas la possibilité de décortiquer dans le détail ce qui nous entoure. Une photographie le permet et elle ne trompe pas. En cela elle s’inscrit en « révélateur témoin de l’instant unique ».

Formidable moyen de connaissance et d’expression, vecteur d’échange incontournable et porte-étendard de valeurs fondamentales, la photographie est à la fois l’arbre, sur lequel l’on grimpe pour mieux découvrir la réalité qui nous entoure, et aussi le fruit, car il résulte du travail de l’homme.

La belle photographie doit être vecteur d’émotion et/ou de questionnement. A ce titre, elle doit être libre, respectée et protégée ! »

MIG a pour clients :

Les galeries et les expositions 50%
Le monde de l’entreprise tourné vers l’art 30%
Les particuliers amateurs d’art 20%

MIG et PhotoNetProduction

MIG s’appuie sur les moyens et relations de PhotoNetProduction pour ses réalisations/productions.

Cliquez ici pour visiter le site Internet de PhotoNetProduction.

MIG a choisi Nikon.